Une assemblée des investisseurs pas comme les autres, mais une promesse tenue

Hanspeter Konrad, Yannick Blättler et Sonja Spichtig auraient aimé présenter sur place ce qu’il est advenu de la promesse de l’an dernier. Mais, en 2020, les assemblées des investisseurs des Swisscanto Fondations de placement n’ont pas pu se tenir sous la forme habituelle, pour des raisons qu’il n’est pas nécessaire de préciser. Le Conseil de fondation, les membres désignés, la Direction, les représentants de l’organe de révision et du service juridique ainsi que la représentante indépendante des droits de vote se sont rencontrés à Zurich le 23 octobre 2020 pour une " assemblée présentielle résiduelle ".

Rapport des assemblées présentielles résiduelles des Swisscanto Fondations de placement

Thomas Vock, Président du Conseil de fondation, accueille les participants à la 47e assemblée des investisseurs de Swisscanto Fondation de placement et à la 14e assemblée des investisseurs de Swisscanto Fondation de placement Avant. Tous les participants regrettent vivement que les investisseurs, les représentants des fondateurs et les invités ne puissent pas être sur place et espèrent que l’assemblée du 22 octobre 2021 à Lucerne retrouvera un déroulement normal.

Sonja Spichtig, Directrice des Swisscanto Fondations de placement, informe l’assemblée sur la marche des affaires et sur les performances des diverses catégories de placement. La fortune gérée par les deux fondations s’élève à 17,7 milliards de francs au 30 juin 2020. Avec une part de marché de 13%, les Swisscanto Fondations de placement sont un prestataire de premier plan parmi les fondations de placement CAFP.

" The new normal… "

De gauche à droite : Daniel Stürzinger, Martina Müller-Kamp, Davide Pezzetta, Thomas Keller, Pia Burch, Thomas Hug, Stephanino Isele, Sonja Spichtig, Thomas Vock, Luca Fischler

Les investisseurs ont pu exercer leurs droits exclusivement par écrit et par l’intermédiaire de la représentante indépendante des droits de vote. Tous les points de l’ordre du jour ont été adoptés pratiquement à l’unanimité. Thomas Hug a été réélu au Conseil de fondation. Thomas Vock, Président du Conseil de fondation, et Patrice Vernier, membre du Conseil (malheureusement absent) ont démissionné. Le Vice-président Stephanino Isele a pris congé du Président avec beaucoup de malice, en citant toutes sortes de chiffres qui ont accompagné le Président tout au long de sa vie professionnelle. En la personne de Martina Müller-Kamp, membre de la Direction de la Banque Cantonale des Grisons, le Conseil de fondation a pu s’adjoindre les services d’une éminente experte en Asset Management. Daniel Stürzinger entre lui aussi au Conseil de fondation des deux fondations en tant que responsable de caisse de pension chevronné, juriste et représentant de la Suisse romande. Par ailleurs, les investisseurs ont approuvé les motions du Conseil de fondation concernant la révision des statuts et du règlement de fondation.

Daniel Stürzinger et Martina Müller-Kamp

Après 45 minutes, le Président du Conseil de fondation a levé les deux assemblées et pris congé en remerciant chaleureusement tous les participants pour leur excellente collaboration.

A l’issue des assemblées, les investisseurs ont été informés par voie électronique des résultats, accompagnés d’une brève vidéo de Stefano Zoffoli, stratège et responsable Multi Asset Portfolio chez Swisscanto Invest, ce qui leur a permis de ne pas faire l’impasse sur les traditionnelles perspectives du marché.

De plus, Hanspeter Konrad, Yannick Blättler et Sonja Spichtig se sont adressés par webcast aux investisseurs pour présenter le résultat de leur promesse. Celle-ci consistait à agir ensemble pour contribuer à améliorer les connaissances des jeunes adultes en matière de prévoyance.

Leurs efforts ont abouti à trois vidéos où Carmen et Jonas expliquent avec ingénuité les trois piliers de la prévoyance (1er pilier / 2e pilier / 3e pilier). Connectez-vous et partagez sans réserve !

 

 

Partager cet article :