Swisscanto Fondations de Placement_Présentation des résultats de l'étude sur les caisses de pension Lausanne 2018

A propos des limites maximales et des taux d’intérêt négatifs. Constats tirés de l’étude 2018 sur les caisses de pension en Suisse

Quels sont les résultats des autres caisses de pension ? Quelles sont les décisions prises par leurs responsables ? Comme chaque année, l’étude sur les caisses de pension en Suisse fournit des réponses éclairantes à des questions intéressantes.

Voici l’une de ces questions : comment les caisses réagissent-elles à l’article 50 alinéa 4 OPP2 qui permet d’étendre les possibilités de placement ? L’étude révèle que cet article est désormais utilisé par près de la moitié des caisses, plus précisément par 46% d’entre elles. Cela montre d’une part que les caisses de pension ne considèrent pas les limites maximales comme un système pragmatique de gestion des risques et, d’autre part, que des limites maximales rigides semblent être la mauvaise variable d’orientation sur des marchés des capitaux dynamiques.

 

 

De même, les taux d’intérêt négatifs tourmentent de nombreuses caisses de pension. L’étude montre que le pourcentage de caisses qui ont payé des taux d’intérêt négatifs en 2017 est passé à 63%. Plus la caisse est grande, plus elle est fortement touchée.

 

 

Vous trouverez ici le rapport détaillé relatif à la présentation des résultats de l’étude 2018 sur les caisses de pension.

Vous pouvez aussi télécharger l’étude directement ici.

Partager cet article :